Accueil I Edito José Luis Chilavert I Livre d'or I Partenaires 
 



En direct

Chroniques
Photos
Souvenirs de France 98


Coupe du Monde 2002

Résultats
Qualifiés
Stades
Annexes


Le Japon
En bref
Tôkyô
Expatriés
Photos

Divers
Livre d'or
Liens
Contact

 




Le château d'Edo, la résidence principale de la dynastie des Tokugawa, fut le centre politique du Japon de 1603 à 1867. Construit en 1457, le château fut conquis en 1590 par le shôgun Ieyasu Tokugawa qui y installa sa cour. C'est à partir de ce château que se développa la cité d'Edo qui devint beaucoup plus tard la capitale du Japon: Tôkyô.

Aujourd'hui il ne reste pas grand chose de l'immense château d'Edo. Rebaptisé, sous le règne de l'empereur Meiji (1868-1912), château de Tôkyô, le château est connu sous le nom de Palais impérial (Kôkyo) depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Les bâtiments qui abritent la famille impériale datent tous de l'après-guerre. Deux fois par an, la cour intérieure du palais est ouverte au grand public qui se presse en foule pour souhaiter un bon anniversaire à l'empereur, le 23 décembre, et la bonne année à la famille impériale, le 2 janvier. Pour les autres jours, une visite du palais n'est possible que sur requête spéciale à formuler auprès du service d'accueil du lieu. Le Palais impérial fut étendu en 1969, à l'occasion du 61e anniversaire de l'empereur Hirohito, par l'aménagement du parc Kitanomaru au nord du palais. Dans ce parc se dresse le célèbre hall Budô (Budôkan). Construit pour les jeux olympiques de 1964, ce complexe sportif fut d'abord dédié aux seules compétitions d'arts martiaux. Par la suite il devint un complexe omnisport et une salle de concerts renommée dans le monde entier. Du hall Budôkan il suffit de traverser la rue Yasukuni pour entrer dans le périmètre sacré du sanctuaire Yasukuni...


Retour page précédente...

 




NEWSLETTER
s'abonner
se désabonner






     
 
Site optimisé pour Internet Explorer au format 800*600.
© 2001 SL All rights reserved.